La Transition des Âges

par
GREGG BRADEN
Extraits de son livre
L’ÉVEIL AU POINT ZÉRO : L’INITIATION COLLECTIVE, p. 34 à 60.
Ariane Éditions, 1998

Initiation collective

L’expérience humaine est et a toujours été intimement liée à la force, ou densité, des champs magnétiques entourant la Terre. La diminution du magnétisme planétaire observée aujourd’hui a un profond effet sur toute vie. Plusieurs vestiges de technologies anciennes observées aujourd’hui dénotent une préoccupation pour la construction de chambres spéciales, ou de cavités de résonance. Dans plusieurs cas, ces structures d’une géométrie très précise procurent un environnement qui tempère les effets du magnétisme planétaire dans la chambre pendant qu’elle est utilisée…

Cet environnement a un effet net sur ceux qui pénètrent dans ces lieux où le champ magnétique est nul. Ces gens ont un accès presque direct à eux-mêmes en tant que pure information: il n’y a aucune interférence du jugement, de la peur, de l’ego, ni aucun tampon ou délai entre la pensée et ses conséquences. Avec cet accès, s’ajoute la possibilité d’un changement cellulaire en profondeur, qui passe par la volonté de l’individu, en direction consciente des paramètres de vie de son choix. Quand la personne, ou l’initié, choisissait de penser et de ressentir différemment, elle pouvait consciemment altérer la fréquence de chaque cellule du complexe mental/corps/esprit, permettant la plénitude d’expression de l’être possible à ce moment. Ce processus a été mis au point pour nous à l’intérieur des chambres des temples et des sites d’initiation anciens, ces paramètres n’étant pas ailleurs…

De la même manière que les initiés de l’Antiquité, il vous est demandé de vivre l’initiation de la Lumière et des Ténèbres plusieurs fois, chaque jour de votre vie.

Par chaque choix que vous effectuez, même s’il peut parfois vous sembler insignifiant, vous redéfinissez votre alignement par rapport aux deux polarités qui vous sont accessibles dans cette expérience: les Ténèbres et la Lumière. Les mots avec lesquels vous vous exprimez, la façon dont vous traitez les autres dans vos échanges quotidiens, la manière dont vous vous traitez vous-même, la nourriture que vous préférez, le genre d’informations dans lesquelles vous vous immergez, tout cela dénote ce à quoi vous vous identifiez. Il est important de répéter ici que dans chacun de ces choix, il n’yen a pas de “bon” ni de “mauvais” (gardant à l’esprit qu’en vivant dans une société donnée, vous devez accepter d’adhérer aux principes directeurs de cette société). Il n’y a que les choix, les conséquences de ces choix et le sentiment que vous en éprouvez. Ces sentiments sont à la base de ce qui nous interpelle globalement aujourd’hui: la manière dont nous ressentons ce que nous faisons ou ce que nous avons fait. Le choix ne connaît ni bien ni mal, jusqu’à ce qu’il soit exposé à la charge du jugement. Vous permettre à vous-même et aux autres de faire l’expérience des conséquences du choix sans jugement est l’un des derniers et plus élevés niveaux de maîtrise de la vie…

En examinant la vie dans le contexte des leçons qu’apporte chaque expérience, il devient évident que vous attirez des opportunités qui vous permettent d’examiner votre personnalité, à l’image des anciens initiés. La principale différence entre vous et l’initié d’il y a 6000 ans, c’est que personne ne vous a dit que votre vie est une initiation. Personne ne vous a dit qu’en vérité vous êtes un initié supérieur! Bien que vous ayez senti toute votre vie que vous vous prépariez à quelque chose, en vous entraînant, quelque peu perplexe, personne ne vous a probablement dit ce qu’était ce quelque chose. Chaque expérience, chaque rencontre avec un autre, chaque relation (peu importe la durée), tout ce que vous avez choisi de vivre vous prépare émotivement, physiquement et psychologiquement au changement monumental dont vous ferez l’expérience dans cette vie. Vous vivez maintenant le processus mis au point jadis dans les chambres d’initiation pendant les derniers 11000 ans. Votre vie vous prépare à la transition. Dans la mesure où vous êtes capable d’aimer sans peur, de ressentir sans jugement et de permettre à la compassion de se manifester, vous vous préparez à survivre à la transition émotivement, psychologiquement et physiquement. Vous vivez déjà l’initiation!

La beauté est inhérente au processus en soi. Vous n’avez pas besoin de savoir quoi que ce soit sur le magnétisme, les fréquences, les réseaux, les matrices, les dimensions et la géométrie sacrée. Dans la complexité de votre être, vous pouvez simplement “être” dans toute la vérité, la pureté et la plénitude dont vous êtes capable en un moment. En vivant cette pureté, vous pouvez atteindre la même maîtrise que ceux qui choisissent de “connaître” et “refaire” leur corps/expérience. Les deux voies sont valables. Les deux mèneront éventuellement au “Un”…

Après avoir atteint un certain degré de maîtrise personnelle grâce à vos expériences de la vie, vous vous laisserez attirer vers une situation ou une circonstance qui représentera votre pire peur personnelle. C’est ce qu’on appelle “la Nuit noire de l’Âme”. Au moment de votre nuit noire de l’âme, vous aurez à faire appel à chaque élément de sagesse au plus profond de vous-même pour contrecarrer la puissance apparente que vous avez accordée à la peur. De façon réaliste, ce sera probablement un processus répété, l’effet paralysant de la peur s’atténuant chaque fois. Le but du processus est d’en arriver à la réalisation que peu importe ce qui se présente à vous, peu importe ce à quoi vous faites face, peu importe combien dévastatrice une situation peut sembler, vous restez sauf et intact. Il ne peut y avoir aucune peur si elle n’est alimentée par aucune puissance.

D’anciens textes nous rappellent qu’une Nuit noire de l’Âme peut ne se produire qu’après que nous nous soyons procuré tous les outils nécessaires pour survivre à l’expérience. Des années, peut-être même des vies entières, s’écouleront avant que vous ne fassiez votre expérience de la Nuit noire de l’Âme, si de telles périodes vous sont nécessaires pour rassembler toutes les expériences essentielles à votre maîtrise de l’expérience. Vos pires frayeurs, être seul, délaissé, sans le sou ou en mauvaise santé, par exemple, ne surgiront que lorsque vous aurez eu les expériences qui vous auront enseigné à sortir de ces situations intact et avec dignité…

Le temps de la Transition ne se réfère pas à la mort; il est celui d’une nouvelle expression de la vie et la mise au monde d’une sagesse nouvelle et intégrée. La chance offerte par la Terre est celle de l’expérience, peu importe ce que cela signifie pour vous. Dans le contexte de cette expérience, votre vie est votre instrument pour arriver à la maîtrise. Vous découvrirez que la peur, votre peur, est votre plus grande alliée dans votre préparation pour cette expérience. N’ayez pas peur d’avoir peur! Les initiés de l’Antiquité faisaient face à ce cheminement consciemment, connaissant la raison et le but de chaque événement et de chaque expérience. On vous a demandé de faire de même, sans avoir le bénéfice de savoir pourquoi. Simplement en vivant votre vie, vous vivez littéralement les processus mis au point, prédits et prophétisés il y a plus de 2000 ans. Vous êtes l’initié et vous vivez l’initiation collective.

Réalités simultanées: rapport entre champ magnétique et fréquence

On peut définir les réalités multidimensionnelles comme événements/expériences multiples se produisant simultanément et occupant le même espace au même instant à l’intérieur de diverses plages de fréquences. Chaque événement survient accompagné de sa propre expression, et il n’est habituellement pas informé d’autres événements arrivant dans le même continuum.

Ainsi, la réalité dont vous faites l’expérience actuellement est sans doute celle qu’on connaît sous le nom familier d’espace à trois dimensions. Si vous pouviez faire vibrer chaque cellule de votre complexe mental/ corps/ esprit (mécaniquement ou par le senti) selon une harmonique (un multiple entier) de l’espace à quatre dimensions, vous ne seriez plus plongé dans l’expérience d’une réalité tridimensionnelle. Ceux qui vous connaissent visuellement en trois dimensions ne seraient plus capables de vous détecter, même si vous n’aviez pas changé de place! Vous vous seriez mis à vibrer au-delà de leur limite de perception, dans un domaine d’existence simultanée caractérisée par un état/espace de dimension supérieure.

“Dimension supérieure” ne signifie pas que les expériences se déroulent en un point au-dessus de votre lieu physique. Par le pattern d’interférence polarisé de votre corps, vous êtes la somme de toutes les expériences dans toutes les dimensions concentrées sur vous, à votre “pli” particulier dans la matrice. Très littéralement, toutes les possibilités existent en vous de façon potentielle: vous êtes le commencement et la fin, l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, C’est par la contrainte intentionnelle sur la trame de l’espace-temps, sous forme de fréquence supérieure, que les réalités parallèles sont créées et vécues.

La diminution des champs magnétiques de la planète crée l’opportunité de cette expérience en court-circuitant les tampons que sont les émotions négatives (peur et jugement), Les anciennes écoles de mystères ont offert les techniques pour accomplir cela, et ces techniques ont été conservées à ce jour, transmises par des codes, par des paraboles ou sous forme non écrite à ceux qui recherchent la voie de la résurrection,

Pour tous ceux qui font l’expérience de la Terre à l’heure actuelle, la beauté de ce processus est évidente. Alors que le cycle tire à sa fin, le magnétisme planétaire décroît rapidement afin de permettre un accès direct à la conscience en tant qu’information, sans qu’un délai vienne ralentir l’expérience: vous commencez à sentir presque instantanément les conséquences de vos pensées. En même temps, chaque cellule de votre complexe mental/corps/esprit tente de maintenir la résonnance avec la Terre, résonance qui bouge, dans une transition sans précédent, vers une bande de fréquence supérieure! La Transition est déjà engagée et chaque personne, sans exception, participe au processus.

Chronologie probable de la Transition: les séquences

Uniquement à partir des deux paramètres que sont le magnétisme et la fréquence, il devient possible d’avoir une nouvelle perspective sur le processus de la Transition. En l’absence de peur, de jugement, d’ego ou de dogmes issus de croyances religieuses, le processus de la Transition tend vers un but physiquement mesurable et chiffrable: un magnétisme faible et une fréquence de résonance fondamentale élevée. En tant que forme vivante évoluant dans l’enveloppe protectrice de la Terre, chaque individu est soumis aux mêmes paramètres de transition que la planète elle-même. Ce qui mène à la Transition est déjà en marche. Les mesures actuelles (1997) du champ magnétique sont environ 38 % plus faibles que celles effectuées sur des échantillons d’il y a 1500 ans, les mesures actuelles étant sous la barre de 8,0 x 1025 gauss. À cause de la diminution des patterns d’interférence magnétique, les individus ont un meilleur accès à eux-mêmes en tant qu’information, les tampons d’interférence magnétique étant absents.

En même temps, la fréquence de résonance fondamentale continue d’augmenter. Chaque cellule du corps physique essaie d’égaler la référence fournie par la Terre en vibrant à un rythme plus élevé, Tous les aspects de la matrice corps/esprit doivent éventuellement parvenir à cet alignement. C’est l’équilibre qui amène un sentiment de paix, le sentiment d’être centré et celui d’union, ce qui a toujours été le but des disciplines spirituelles.

La dynamique antérieure à la Transition continuera d’être accentuée pour une période de temps non spécifiée… Si les données géologiques sur les renversements polaires passés sont exactes, il semble que les champs magnétiques de la Terre continueront de décroître. Il n’existe pas de données précises sur les fréquences fondamentales de la Terre avant 1899-1900, ce qui rend difficiles les extrapolations de la fréquence terrestre faites à partir de données passées. Actuellement, tout indique un accroissement continu de ce paramètre vers un seuil de résonance. Après avoir atteint un seuil critique, les champs magnétiques devraient plonger vers zéro, ou près de zéro, et la fréquence atteindra une nouvelle valeur de résonance harmonique d’environ 13 cycles par seconde. Cela complète le processus et marque le début de l’événement qui a été au cœur des traditions et des croyances religieuses pendant des milliers d’années.

La Terre entrera dans une période de tranquillité sans précédent. Durant cette période de moindre mouvement, la vitesse de rotation des noyaux intérieur et extérieur de la Terre tombera presque à zéro. Même si le ralentissement est graduel, il ne sera probablement pas net, en ce sens que la matière plastique en fusion continuera de glisser, comme une oscillation résiduelle, créant pendant ce temps des champs magnétiques erratiques. (Tout comme si l’on tenait un verre d’eau dans la main en marchant et qu’on ralentissait: l’eau continue d’osciller même si on est arrêté.) C’est ce ralentissement des champs d’énergie reliés par effet de couplage entre le noyau, le manteau et la croûte de la Terre, qui produit des patterns d’énergie inhabituels affectant la vie et le commerce de presque chaque nation. Cela s’exprime sous forme de records de température, de vent, de précipitations et d’augmentation de l’activité sismique le long des anciennes et des nouvelles frontières entre les plaques continentales. Il est possible de voir pourquoi ces patterns se sont développés et pourquoi ils continueront de le faire jusqu’à ce que la planète atteigne son “objectif” quant à l’équilibre des patterns d’énergie. La Terre continuera de générer la gravité (une activité électromagnétique) durant ce processus, demeurant non affectée par la diminution des champs magnétiques.

Au seuil de résonance (13 Hz), les champs magnétiques deviennent presque nuls. Le chaos qui a prévalu jusqu’à ce jour a cessé. La dynamo qui met en mouvement les vingt plaques tectoniques qui composent la surface de la planète ainsi que les courants atmosphériques est au repos. Il n’y a pas de pattern météorologique actif. La partie de la Terre baignée par le soleil le demeurera pendant toute la durée du processus; celle qui est dans l’obscurité le demeurera durant ce temps. Il pourrait y avoir une exception, si la prophétie des Hopis au sujet d’un “nouveau soleil” (l’étoile bleue) dans notre système solaire se réalise. Selon certaines spéculations, un corps étranger ou un autre phénomène pourrait provoquer une réaction dans l’atmosphère de Jupiter qui l’amènerait à émettre une lumière intense, bien que de qualité variable. Ainsi, les deux faces de la Terre seraient baignées de lumière. Toujours selon les prophéties des Hopis, la Terre ne connaîtrait plus l’obscurité. Pendant que la Terre subira ces événements, nous connaîtrons le Point Zéro de ce cycle de conscience: l’aube d’un Nouvel Âge, la “Transition des Âges “.

Une analogie tirée de la technologie moderne peut aider à clarifier les concepts liés à l’affaissement des réseaux de conscience durant la Transition. Aujourd’hui, plusieurs personnes utilisent un ordinateur personnel à la maison ou au travail et sont donc familières avec les composants de base de cet appareil. Quand vous quittez le bureau pour la nuit et que vous coupez l’alimentation de l’ordinateur, vous avez l’impression d’avoir éteint l’appareil en supprimant l’électricité. À votre retour, si tout va bien, vous allumez l’appareil, le système d’opération s’active, et vous pouvez poursuivre votre travail. Voici la question: pendant que l’alimentation électrique était coupée, comment l’information du système d’opération était-elle retenue dans la mémoire de l’ordinateur?

La réponse à cette question est une excellente comparaison avec le rapport entre la mémoire consciente et les champs magnétiques de la Terre. Dans chaque micro-ordinateur, une petite pile a été insérée lors de la fabrication. Après un arrêt, cette pile continue de fournir un petit courant électrique qui maintient en place l’alignement magnétique porteur d’informations jusqu’à ce que l’électricité soit rétablie…

Cette analogie fournit un exemple concret pour comprendre la mémoire consciente plongée dans les champs magnétiques stabilisateurs de la Terre. La rotation de la Terre génère une charge électrique statique, analogue à celle de la pile, maintenant l’information consciente des réseaux de l’homme alignée sur l’environnement magnétique. Une diminution de la vitesse de rotation de la Terre produit une diminution de la densité des champs magnétiques, de même qu’une diminution de la charge lente statique qui stabilise l’orientation des schémas de la mémoire. Ces deux phénomènes se déroulent actuellement, même si le rapport entre les deux peut ne pas être apparent.

Des anomalies dans le champ magnétique et dans la fréquence se produisent à 1’heure actuelle [fin 1994] et on les considère généralement comme des événements limités, séparés et sans aucun lien qui font cependant tous partie de quelque chose de beaucoup plus significatif que n’importe quel événement isolé. Afin d’être témoins des possibilités de notre avenir, il faut garder à l’esprit que les transformations de la Terre sont aussi les nôtres.

Nous ne sommes plus les mêmes êtres que nous étions il y a de cela cinq ans seulement. Nous ne serons pas les mêmes êtres témoins de la Transition que ce que nous sommes aujourd’hui. Et pour cette raison même, les conséquences physiques porteront alors une signification différente de celle qu’elles présentent maintenant. À mesure que nous entrons dans ce que les Anciens appellent le “nouveau rêve”, notre rapport à la température, au climat, au magnétisme et aux cycles de lumière et d’obscurité se verra redéfini. Je crois que les processus qui voient le jour en nos vies sont sains, naturels et correspondent à notre manière de créer un nouveau mode de vie. Nous sommes la génération qui vit l’interface du nouveau alors que son gabarit se superpose sur tout ce que nous avons jamais connu ou considéré comme réel. En nous, vivant en cette ère de transition, c’est là que nous avons la plus grande possibilité de manifester notre force, notre sagesse et notre compassion, tout en maîtrisant deux mondes simultanés en présence l’un de l’autre! De ces points de vue, je vous invite à considérer les faits suivants permettant toute possibilité de transformation en nous, qui sommes venus en ce monde à cette époque afin de nous connaître sous tous nos aspects.

Le renversement complet des champs magnétiques de la Terre pourra engendrer les effets qui suivent:

  • La guérison de la Terre. Les matériaux et composés qui sont issus de la vie et l’affirment subissent une douce transition. Des “filtres” de fréquence assurent l’élimination des composés toxiques et non harmoniques, de même que les processus de pensée qui les ont causés dans la matrice consciente. Tout produit autre que les matériaux en résonance avec la Terre (les substances qui auront été combinées artificiellement de force et dans des conditions dénaturées) pourront se dissocier puisque les paramètres ayant engendré ces substances n’existent plus.
  • La défaillance temporaire de toute technologie électrique et magnétique basée sur le mouvement des électrons dans un conducteur. La technologie moderne s’est développée en supposant que les électrons se déplacent à vitesse fixe et que le milieu propagateur ne change pas. Les moteurs à combustion interne, les systèmes d’alimentation électrique conventionnels, les ordinateurs et plusieurs technologies de diffusion deviendront caducs, car les paramètres qui président à leur fonctionnement ne seront plus les mêmes. (Voilà pourquoi le développement de technologies en résonance avec la Terre fait l’objet de discussions en ateliers.) Après l’inversion des pôles, les technologies dépendant d’un écoulement directionnel des électrons seront invalidées, car le flot des électrons sera inversé.
  • La simultanéité de deux cycles conscients et spirituels de l’évolution humaine. Selon les Hopis: “Quand le cœur de l’homme et son esprit sont si éloignés qu’ils ne sont plus un, la Terre se soigne elle-même par des événements catastrophiques générateurs de changements.”
  • L’équilibre temporaire des forces dynamiques alimentant le cycle. La Transition mettra la Terre en résonance avec la lumière ou avec la zone de fréquences intense et concentrée qui a initié le processus et qui l’a portée vers l’équilibre.

Observations du processus

Un observateur de ce processus de transition incluant son avènement assistera sans doute à ce qui suit:

  • Une diminution graduelle des champs magnétiques de la Terre jusqu’à une valeur presque nulle, qui résulte d’une diminution de la vitesse de rotation de la Terre (les jours et les nuits deviendront plus longs), suivie d’un état d’activité électromagnétique nulle, soutenu pendant environ trois jours (72 heures).
  • Une nouvelle initialisation et une augmentation de la vitesse de rotation du noyau-manteau-croûte, accompagnées de champs magnétiques stables de polarité inversée. La fréquence de résonance fondamentale se stabilisera à un nouveau point de résonance déterminé par la série de Fibonacci.
  • Une activité inhabituelle de la part des autres objets du système solaire, comme des taches solaires et des proéminences d’ampleur record. Sur cet aspect, vous pouvez consulter Science News du 8 avril 1989, “Fantastic Forthnight of Active Region 5395”. D’autres articles sur les éclats solaires record ont paru dans les numéros de janvier et mars 1997.
  • Un changement radical, ou une défaillance, des systèmes d’énergie “d’équilibre “.
    • En géologie – Activité sismique record accompagnée de nouveaux types de failles et de zones de failles et de tremblements de terre. Cela exige une réévaluation des modèles planétaires.
    • En météorologie – Tendances météorologiques inhabituelles, des vents, des courants océaniques s’accompagnant de conséquences extrêmes, telles des précipitations record et des inondations.
    • Sur le plan social – Risque de chaos social mis en évidence par des poches d’agitation qui s’étendent et se répandent dans d’autres sphères, comme la politique et l’économie .

La physique quantique nous apprend que même dans le vide apparent créé par ce processus (vide de magnétisme et de mouvement oscillatoire), il peut encore y avoir des fluctuations dans le système. Les textes anciens nous rappellent que ce temps d’inactivité apparente est en fait un moment de réalignement formidable. À l’intérieur des champs d’énergie subtile, les “devis” de la Terre se réalignent pour accommoder de nouveaux schémas d’énergie/information dans lesquels elle doit évoluer. En termes bibliques, ce moment de l’histoire équivaut au processus préparé pour nous avant la résurrection et après l’enterrement du Christ universel.

L’expérience du processus

Chez les individus, l’expérience qui entraînera et inclura la Transition comportera ce qui suit:

  • Un changement draconien dans la manière dont les individus, les corporations, les gouvernements et les nations se perçoivent et entrent en relation avec eux-mêmes, avec les autres, avec leur vie, leur travail, leur carrière et leur famille. Un sentiment général de perte de contrôle ou du sens de la valeur des tâches accomplies. On peut attribuer ces changements à la déstabilisation des réseaux d’émotions se référant à des valeurs du vieux paradigme: le chez-soi, la famille, la carrière et le but de la vie. Tout cela perd son sens sans les “devis” fournis par les structures sur lesquelles ils étaient fondés. Après la disparition de ces réseaux s’installe une période de réajustement accompagnée du sentiment d’être “déconnecté “, perdu et déprimé.
  • La transformation et la faillite des systèmes formant l’infrastructure de la société technologique (milieux social, politique, économique, militaire, agricole et industriel). Comme pour les indicateurs antérieurs, les anciennes manières d’être perdent leur sens sans les “devis” que sont les structures sur lesquelles elles reposent. La chute du mur de Berlin, la fin de la guerre froide et le démantèlement des États totalitaires en sont quelques exemples.
  • Une impression accrue que le temps passe plus vite. On perçoit les événements comme s’ils s’accéléraient, car le corps essaie d’égaler les pulsations plus rapides de la vibration fondamentale de la Terre.
  • Des pertes de mémoire intermittentes par rapport aux informations mondaines (anniversaires, codes bancaires et autres), accompagnées d’épisodes où l’on éprouve un sentiment d’irréalité. Même si l’on croit importantes les informations de ce genre, elles pâlissent devant la lumière des changements massifs avec lesquels le complexe corps/esprit/mental doit dorénavant composer.
  • D’étranges perturbations du sommeil et des périodes de sommeil “nul”. Modèles de sommeil de type “trou noir” caractérisé par un réveil où l’on se sent physiquement fatigué après un temps de sommeil pourtant adéquat, épuisé et tendu, en ayant parfois des muscles endoloris, suivi par plusieurs nuits consécutives de rêves clairs, nombreux et chargés de sens.
  • Des personnes faisant face à des défis extrêmement difficiles en attirant dans leur vie leurs pires peurs afin de les équilibrer et de les guérir. (Les peurs seront spécifiques aux individus, résultant d’expériences individuelles. Pour certains, il s’agit d’une perte financière; pour d’autres, de la perte d’un conjoint, de la maladie, etc.) .
  • Durant la Transition elle-même, la majorité des êtres humains feront l’expérience, pendant 72 heures, d’un état d’inconscience voisin du bardo tibétain, essentiellement une expérience au-delà des limites du corps. Ceux qui auront appris à demeurer conscients tout en fonctionnant à l’intérieur de ces nouveaux paramètres le resteront et faciliteront le processus pour les autres.

En soi, l’expérience d’aucun de ces événements en particulier n’annonce la Transition. Mais plusieurs d’entre eux se produisent actuellement et peuvent servir d’indicateurs du calendrier de son avènement. On demande souvent: “Quand la Transition se produira-t-elle?” Au meilleur de ma connaissance, le calendrier précis de l’avènement de la Transition n’est pas connu, même par les “Puissances qui Sont”. L’intensité des indicateurs laisse présager un avènement très prochain, certainement en cette vie-ci, et sans doute avant l’an 2012. Au même moment, de mon point de vue, ceux qui vivront en attente de la Transition passeront à côté de la vie! Notre vie quotidienne en présence l’un de l’autre fournit les paramètres qui nous enseignent, nous forment et nous préparent à accueillir les formidables transformations que nous offre la Transition des Âges.

Bien que la Transition au Point Zéro soit un événement rare à tous égards, notez qu’il s’agit d’un processus tout à fait naturel: c’est bon, sain et vital pour l’évolution humaine consciente. La Transition est la raison même pour laquelle vous avez choisi l’expérience de la Terre à ce moment particulier de l’histoire; c’est la raison pour laquelle vous êtes ici!

La dernière inversion complète du magnétisme terrestre remonte à il y a environ 11000 à 13000 ans. On en trouve des preuves dans les discontinuités des données géologiques, tirées de restes fossilisés dans les régions polaires de l’Amérique du Nord et de la Sibérie, de même que dans les comptes rendus d’anciens textes. (Cette époque correspond à peu près à celle de la destruction et de la submersion de la dernière partie de l’Atlantide dont parle Platon, soit en 9500 avant J.-C.) Un physicien appellerait cette période une zone d’activité électromagnétique nulle, ou un temps de Point Zéro. C’est là un état de conscience idéal qui est le but de plusieurs pratiques méditatives. Après cette accalmie, de nouvelles valeurs des paramètres terrestres donneront à nouveau le ton au processus de la vie consciente sur Terre. La Terre entreprend un nouveau cycle de conscience: le Nouvel Âge.

Après la transition

  • La masse de la Terre, y compris les noyaux interne et externe, reprend son mouvement de rotation dans le sens contraire par rapport à ce qu’il était avant la Transition. Les pôles physiques de la planète sont inversés. Ce qui était le nord est devenu le sud, et inversement. Il s’agit d’une inversion magnétique et non mécanique (la sphère de la Terre ne bascule pas à 180°).
  • Le soleil se lèvera et se couchera dans des directions opposées à celle du cycle actuel.
  • La Terre entre en résonance avec un nouveau “diapason”. Toute la matière, incluant la vie cellulaire, a l’opportunité d’entrer en résonance avec un nouvel ensemble d’informations en se haussant au niveau de la nouvelle vibration d’énergie/information/lumière. La matière incapable d’y arriver, soit directement soit en accédant à une des harmoniques, sera dissociée dans les constituants élémentaires en résonance avec la Terre. On y verra la guérison ultime de la Terre. Les composés dénaturés, dont on a forcé l’existence par des températures et des pressions artificielles, choisiront peut-être de se dissocier.
  • L’expérience humaine sera vécue consciemment et simultanément à des niveaux multiples. C’est un nouvel état de conscience qui ne correspond ni aux ondes cérébrales bêta de l’état de veille, ni aux ondes alpha de la relaxation, ni aux ondes thêta du sommeil, ni aux ondes delta ni aux états “K”. Il s’agit plutôt de tous ces états pris simultanément qui procurent une conscience de la totalité de l’être. C’est le début d’une époque à laquelle on se réfère aujourd’hui sous le nom de Nouvel Âge ou d’expérience de la quatrième dimension.

La nouvelle orientation de la rotation de la Terre annonce l’arrivée d’une nouvelle interface et d’une expérience de la quatrième dimension. Considérée comme une période de transition ou une “zone d’intégration” de la conscience tandis que sont assimilés les événements fraîchement survenus, la durée de celle-ci est traitée dans l’ouvrage The Mayan Factor, de Jose Arguelles, où on explique que la Terre vivra depuis 1992 jusqu’à 2012, la période finale d’un grand cycle. Durant cette période, la Terre continue de s’exprimer dans un monde à trois dimensions tout en subissant une résonance dans la quatrième. C’est en fait à ce moment que la Terre entreprend le processus d’Ascension auquel font référence les textes maya et bibliques: la Terre émigre en totalité dans une quatrième dimension plus stable, cette expérience durant 1000 ans.

La résurrection: un changement de dimension

Une relation subtile mais profonde existe entre les fonctions énergétiques du complexe humain et les systèmes matriciels de la Terre. Même si cette relation n’est pas complètement reconnue par la science de la Terre, elle est pressentie par ceux qui se permettent de dépasser les frontières de leur discipline d’élection. On doit envisager la relation à partir d’un point de vue qui dépasse les contraintes d’une perspective se limitant à percevoir l’homme comme chair, fluides et membranes, et à ne voir la Terre que comme minéraux, roches et océans. Encore une fois, on doit adopter le point de vue de l’énergie, ce lien fondamental entre les systèmes de l’homme, de la Terre et de toute la création.

Concernant le rapport entre l’homme et la Terre, chaque cellule du corps physique de chaque être humain vivant actuellement sur Terre essaie de s’aligner sur une gamme supérieure d’informations, sur une bande de fréquences supérieures à celles perçues durant les dernières 2000 années d’histoire humaine. Cette zone d’informations à haute fréquence représente une conscience évoluée que tente d’atteindre chaque individu. C’est cet état qu’a atteint le Christ universel durant ses 33 années de vie terrestre. Par l’exemple vivant de son usage des choix faits durant sa vie et de son usage du libre arbitre pour mener à terme ces choix, Jésus de Nazarath a pu entrer en résonance avec une conscience supérieure et plus évoluée qu’il appelait “le Père “.

En fait, deux transitions se produisent simultanément: l’une magnétique, l’autre sur le plan de la fréquence. Chacune peut se produire isolément. Comme l’indiquent les données géologiques, les inversions magnétiques ont été fréquentes et, à notre connaissance, sans changement de dimension. C’est l’augmentation de la fréquence fondamentale qui met en branle le changement de dimension. La coïncidence de l’inversion magnétique avec la translation dimensionnelle est un cadeau qui nous permet d’avoir accès à nous-mêmes directement afin de nous équilibrer (guérir) et de réaliser le changement de dimension avec succès.

L’idée que chaque cellule du complexe mental/esprit/corps se mette à vibrer selon une forme d’expression supérieure n’est pas nouvelle. Le processus lui-même a eu lieu plusieurs fois et est documenté avec divers degrés de précision au cours de l’histoire. L’initiation de trois jours dans la Grande Pyramide est un très bon exemple, de même que le processus de trois jours exploré pas le Christ à l’occasion de sa crucifixion, de sa sépulture et de sa résurrection subséquente.

Il s’agit là d’exemples de migrations conscientes vers d’autres états-espaces, vers une autre expression de l’être. L’expression biblique désignant ce processus est la résurrection.

La résurrection est le résultat de la vibration consciente de tous les aspects du complexe mental/ corps/ esprit selon un mode d’expression supérieur du même corps, un nouveau mode d’expression de la vie.

La résurrection est la vie! La résurrection est une voie pour en arriver à une expression vibratoire supérieure, par le corps, car chaque cellule de l’être atteint une parfaite résonance harmonique avec un schéma supérieur d’informations. La résurrection ne consiste pas dans le départ de l’âme (essence de la vie) du corps: cela, c’est la mort. Voilà pourquoi le corps a toujours été et est actuellement très important; Le corps est le temple.

C’est par le corps que l’âme peut exprimer la sagesse atteinte par les expériences de la vie. La résurrection est l’accès conscient à une zone relativement supérieure à la zone actuelle. À partir de l’expérience de la troisième dimension, la résurrection peut commencer comme une résonance à la quatrième dimension, à l’information de la quatrième dimension. En vibrant à une fréquence aussi élevée, la matière en trois dimensions ne porte plus le même sens, n’a plus la même fonction, ne se réfère plus au même point qu’avant la résurrection. Le corps est débarrassé des schémas d’énergie non harmoniques qui résultent en la maladie, en la vieillesse et en la dégradation. D’apprendre grâce à la maladie du corps relève du choix!

Tous les schémas d’énergie du corps physique sont au repos: ils sont équilibrés par l’harmonisation consciente de chaque aspect avec le nouveau point de référence. L’énergie de référence est celle de l’amour, la fréquence d’expression la plus pure qui puisse être générée et maintenue dans chaque cellule du corps. Les fréquences de l’amour ne sont pas liées à la dimension ou au temps. La résurrection est une nouvelle expression de l’énergie d’amour. Le cadeau de Jésus-Christ fut la démonstration vivante de cet instrument, l’expérience de vie, Comme un pont entre l’expérience à trois dimensions, comportant une fréquence basse et un magnétisme élevé, et l’expérience supérieure, d’une fréquence élevée et d’un magnétisme faible.

C’est la résurrection et l’ascension subséquente qui constituent le but de la vie. C’est ce qui attire dans la vie d’un individu l’expérience qui lui procure la sagesse de pouvoir s’harmoniser avec la transition de la Terre. Une fois ressuscité, l’individu est en résonance (relié) avec l’énergie (sagesse) des réseaux de la quatrième dimension, bien que s’exprimant encore dans le contexte d’un monde en trois dimensions. Cet être est très “élevé” et pourrait ne pas pouvoir être touché physiquement par ceux qui n’ont pas connu d’expérience similaire…

En ce qui concerne plusieurs rapports récents sur les extraterrestres, ceux qui viennent en contact avec des êtres aux vibrations aussi élevées sont soumis à des schémas d’énergie auxquels leurs circuits internes ne sont pas prêts. Ces visiteurs sont les immortels auxquels la Bible et les anciens Égyptiens font référence: ce sont ceux dont l’évolution spirituelle est telle qu’ils ont été capables de se transformer dans la pure énergie de l’espace-état supérieur. La Terre passe par le même genre de processus que celui qu’ont exploré des êtres très évolués appartenant à l’histoire: la résurrection, ou vibration de chaque aspect du soi selon un mode supérieur d’expression ou d’expérience. II n’est plus nécessaire d’aller dans les chambres secrètes d’édifices anciens afin de bénéficier de l’environnement approprié à ce changement: vous vivez le changement au travail, à l’école, au salon, dans votre quotidien.

Par vos expériences de vie, vous vous préparez déjà au processus de résurrection! Chacune de vos activités, chaque relation qui tisse votre vie, peu importe si elle semble insignifiante sur le coup, vous fournit un outil pour assimiler, générer et soutenir des fréquences supérieures d’énergie/information/lumière. Chaque expérience amène une pensée ou un senti. On peut considérer ceux-ci comme un faisceau d’information/énergie cherchant l’équilibre dans le contexte du connu: le complexe matriciel mental/ corps/ esprit. Des pensées et des sensations sont rattachées à chaque expérience. Elles font partie de vous et ne peuvent être “oubliées” ni effacées. Par votre interprétation de ces expériences, en accord avec la vision que vous permet votre acquis, vous déterminez la manière dont sera emmagasinée chaque expérience. Dans la mesure où vous choisissez de placer l’énergie de chaque expérience à l’endroit qui représente l’équilibre, vous devenez un être équilibré.

L’éveil est alors une expression qui décrit la série de processus pouvant s’étirer sur des centaines de milliers d’années et qui affectent toute vie sur Terre. L’éveil est le début de la Transition: l’initiation collective à l’ère d’une nouvelle sagesse, celle du cœur sensible.

Le ravissement: ondes d’ascension

Avant le temps de l’initiation collective, certaines personnes se verront offrir la chance de faire l’expérience du processus de la résurrection plus tôt, peut-être plusieurs jours avant la Transition de la Terre. Cet événement, prophétisé pour la fin du cycle, est connu sous le terme ravissement. Destiné à être un temps de célébration de l’achèvement de ce cycle de conscience, le processus exorcisera chez plusieurs les images de peur, tandis que le monde familier se désintégrera. Le ravissement est le début d’une nouvelle expérience pour ceux qui ont aimé la Terre et pour les gens de la Terre, dans la mesure où ils ont consacré leur vie au processus de ce cycle conscient. Les événements de ce cycle annoncent le parachèvement de cette période et le début du processus de résurrection/ascension vers des expériences d’une dimension supérieure, pour la Terre tout comme pour les individus .

Tous ne percevront pas l’occasion favorable de faire l’expérience du ravissement de la même manière, car toutes les âmes incarnées sur Terre en ce moment ne progressent pas au même rythme. Grâce surtout au choix et au libre arbitre utilisés durant le présent cycle de conscience, chacun a la chance, à l’intérieur de certaines limites, de vivre et d’évoluer à un rythme qui lui est approprié. À mesure qu’approche la fin du cycle, ceux dont le développement s’est accéléré auront la chance de parachever le processus plus tôt, c’est-à-dire avant la Transition de la Terre. Il n y a aucun jugement de valeur inhérent à la capacité de reconnaître le ravissement; ce n’est que le parachèvement d’un aspect de l’expérience…

On peut définir le ravissement comme un temps et un processus à l’intérieur desquels des individus spécifiques ont la possibilité et peuvent choisir de répondre à une série de conditions permettant leur résurrection et leur ascension simultanées et immédiates.

Les individus qui feront l’expérience du ravissement sont préconditionnés à reconnaître les codes, bien qu’ils puissent ne pas en être conscients à ce moment. Ils ressentiront l’appel sous forme de vibrations-tonalités pulsées reconnaissables à un plan au-delà du savoir conscient. Grâce à une résonance harmonique acquise à travers l’expérience de vie, le corps sera au diapason des tonalités, des trompettes bibliques de l’Apocalypse. Avec cette résonance comme vibration de référence, des champs spécifiques accordés sur la résonance auront tendance à vibrer beaucoup plus rapidement. Les tonalités vont essentiellement permettre à des champs spécifiques entourant le corps, ceux du Mer-Ka-Ba humain (chapitre 2), de bouger à des vitesses et à des rapports clés de vibration qui accéléreront l’expérience du changement de dimension chez ces individus.

S’ils choisissent, connaissent ou apprennent cette tonalité, le mouvement familier des champs Mer-Ka-Ba leur permettra d’accéder aux vibrations de l’état-espace de la quatrième dimension précédant l’expérience collective de la Terre.

À cette époque-ci, celle de la fin du cycle, certains individus auront rempli leur engagement de mener la Terre à un Nouvel Âge et choisiront de ne pas demeurer pour la Transition. Pour eux, le ravissement sera le signal du retour à la maison, vers d’autres corridors et d’autres expériences. D’autres ne pourront entendre la tonalité, même s’ils sont à proximité: ils sont programmés pour mener à terme le cycle avec la Terre, y assistant du début à la fin. Encore une fois, on ne doit pas juger la capacité ou l’incapacité de percevoir et de répondre aux tonalités du ravissement à partir d’un sentiment d’estime personnelle du genre: “suis-je à la hauteur de cette expérience?” Pour certains, le ravissement fera partie intégrante de leur chemin de vie. D’autres verront leur énergie demeurer fermement ancrée dans l’expérience de la Terre et de sa Transition. Les processus et l’émotion générés sous forme du ravissement peuvent présenter à la conscience l’ultime et plus grand défi, comme une opportunité d’être sans jugement.

Chaque individu, dans son voyage “familial” à travers l’expérience, terminera le cycle à peu près de la même manière dont il est venu en ce monde, en groupe et en même temps seul.

Chacun aura la possibilité de faire face à ses peurs en voyant les “semences” disparaître en une résurrection et une ascension instantanées. Certains se seront préparés, parfois pendant plusieurs incarnations, à ce momentlà. Chacun “saura “, à un niveau qui lui sera instantanément accessible à ce moment, s’il est opportun de laisser les nouvelles tonalités du “cantique” mettre les champs en mouvement. Cela arrivera rapidement et sans indécision…

Il est possible que ceux qui ont choisi ce chemin du ravissement s’éveillent à peine maintenant à la possibilité de ce qu’ils sont. L’éveil approchant, ces mêmes personnes peuvent ressentir un sentiment d’urgence dans leur cheminement. Même en tant que semences, plusieurs se sont égarées dans la densité de l’expérience terrestre et commencent à peine à engendrer de nouveau le sentiment de leur identité. À mesure que la mémoire revient, les échafaudages de leur vie peuvent ne plus sembler avoir autant de sens: carrière, relations et même engagements pris avant l’éveil peuvent ne pas sembler en harmonie avec les codes désormais activés de l’intérieur, car ces schémas ne conviennent plus. Le cheminement de ces individus les conduira au seuil de l’expérience qui leur permettra de résoudre les sentiments, de faire face aux peurs et de négocier les émotions liées à ce qui les quitte. Dès maintenant, ils se préparent et sont prêts pour le ravissement.

RÉSUMÉ

  • Des bouleversements sans précédent ont lieu sur Terre maintenant et sont perçus comme des changements dramatiques par rapport à la tendance historique au niveau des patterns d’énergie sociale, politique, économique, militaire, géologique, météorologique et atmosphérique. Partout, il y a changement afin de se conformer à de nouveaux patterns d’énergie/information/lumière vers lesquels la Terre se dirige.
  • Ces patterns de changement ne sont pas de nature religieuse ni métaphysique, même si des religions et des systèmes de croyances entiers se sont développés autour des vérités, du sens de ces processus et de notre époque.
  • Les anciens systèmes d’observation du temps (tibétain, biblique, maya et celui des autochtones) indiquent que notre époque est particulière sur le plan des comportements humain et planétaire.
  • On peut mesurer les paramètres de deux indicateurs qui démarquent notre époque: les champs magnétiques de la Terre et la fréquence de résonance fondamentale, ou de Schumann.
  • Durant le changement, connu sous le nom de Transition, la composition chimique de notre planète demeurera la même, mais l’expression structurale (géométrique) de l’énergie reflétera le changement; nous demeurerons des êtres à base de carbone dans un monde à base de silice.
  • La physique moderne décrit le point où la quantité d’énergie vibratoire associée à la matière sous certaines conditions tendent vers un point d’équilibre comme le “Point Zéro”. La Terre fait l’expérience des premiers stades d’événements qui mèneront au Point Zéro, la Transition, ce qui provoquera l’écroulement des constructions mentales non en harmonie avec les “devis” de son expression.
  • Résurrection est une expression non religieuse qui réfère à la vibration consciente de chaque cellule du complexe corps/mental/esprit dans une nouvelle expression de lui-même. Pour rendre cela possible, les champs magnétiques deviennent nuls, alors que la vibration fondamentale augmente vers un seuil de résonance. La Terre connaît ce processus à l’heure actuelle.
  • La diminution des champs magnétiques permet une manifestation rapide de la pensée, car les patterns d’interférence des champs magnétiques s’estompent.
  • La relation fondamentale entre la fréquence (le son) et la géométrie (la forme) est biunivoque. La forme produit le son et le son produit la forme.
  • Le processus de la Transition s’étendra probablement sur une période de trois jours, selon les modèles d’initiation, ou de Transition, décrits dans les textes anciens.
  • Notre expérience de la vie est l’outil d’apprentissage premier afin de rejoindre la résonance et de traverser avec grâce “la Transition des Âges.

Gregg Braden