Le nouvel âge

par
LEE CARROLL (Kryeon)
Extraits du livre Messages de notre Famille, p. 16-22
Ariane Éditions, 2000

Si vous êtes quelqu’un de sceptique à qui un ami a demandé de lire cet ouvrage, sachez ceci : lorsque vous aurez terminé la lecture de ce chapitre, votre ami ne vous demandera pas d’adhérer à quoi que ce soit, de prendre un engagement décisif pour votre existence, de vous agenouiller et de méditer, de vous rendre à une séance de channeling, de vous faire prédire l’avenir ou même de terminer cet ouvrage ! Il sera sans doute tout simplement heureux si vous lui dites que, maintenant, vous le comprenez un peu mieux – et que vous l’aimez davantage.

Le Nouvel Âge n’est pas une religion et vous n’avez pas de doctrine à étudier. Il s’agit, en fait, d’une philosophie mondiale. Il n’y a pas de siège central au sein d’un immeuble que les adeptes du Nouvel Âge auraient construit grâce à leurs contributions financières. En fait, il n’existe aucun pouvoir centralisé ni quartier général. C’est la raison pour laquelle nous n’avons aucune influence politique qui nous permettrait de contrer ceux qui nous ridiculisent. Nous n’avons même pas d’organisation et nous ne disposons d’aucun groupe de pression au Congrès.

Aucune prêtrise, aucun ministère du culte, aucune école ou aucun cours spécialisé ne confère l’ordination des pasteurs du Nouvel Âge. Il n’y a ni ancien, ni diacre, ni aucun programme permettant à des enseignants d’être formés au sein des Églises. À ce sujet, vous ai-je dit qu’il n’existe aucune Église? Cela signifie que nous n’avons aucune église paroissiale pour les enfants et que nous ne sommes influencés par aucun maître du Nouvel Âge. Nous n’avons aucun ” guide” vers lequel nous tourner afin d’obtenir un conseil lorsque les choses deviennent difficiles. Nous n’avons aucun chaman secret, présent ou passé.

Il n’y a aucun groupe à intégrer, personne à suivre et aucun livre capital expliquant nos croyances. Il n’y a pas de réunions régulières, d’émissions télévisées syndiquées, de prêtres à aider ni de règles à suivre. Vous appelez cela un culte?

Ah! J’allais oublier, vous n’avez à envoyer d’argent nulle part…

Vous direz peut-être: ” D’accord, vous me donnez une liste de ce que vous n’êtes pas. Mais alors, qu’êtes-vous vraiment? ”

Nous sommes un groupe d’humains détenteurs d’une philosophie selon laquelle nous traversons différents cycles de vie. En fait, il s’agit de vies antérieures. Selon nos croyances, rien n’arrive par accident; il s’agit plutôt d’obstacles ou de leçons qui nous aident à atteindre un certain niveau spirituel. En d’autres termes, nous croyons en notre responsabilité vis-à-vis de chacun de nos actes. Un adepte du Nouvel Âge authentique ne s’affiliera à aucune secte, ne suivra jamais un guide le poussant au suicide et ne critiquera pas les autres. Un tel adepte sait qu’il existe un pouvoir immense en tout être humain. L’ auto-valorisation est enseignée, de même que la manière de surmonter la peur et l’incertitude. Les capacités humaines représentent la clef, et ” l’intention de créer un changement positif dans notre vie ” est notre mantra.

À notre avis, des forces sont à l’œuvre qui peuvent équilibrer les humains recourant à leur énergie. Régulièrement, nous obtenons la guérison par l’imposition des mains et utilisons la puissance des énergies pour équilibrer les autres et les aider à se soigner. Nous prions pour les autres, méditons pour la paix dans le monde et nous efforçons d’atteindre la sagesse qui nous permettra de nous aimer les uns les autres.

Et les soucoupes volantes, alors?… Qu’elles existent ou non n’a pas vraiment d’importance. Se passionner pour les soucoupes volantes, se faire enlever par l’une d’elles n’est pas une caractéristique de la philosophie du Nouvel Âge; en fait, la plupart des personnes enlevées ne sont pas des adeptes de ce mouvement. Nous sommes nombreux à croire qu’il y a d’autres formes de vie dans l’univers et de fortes chances que nous soyons dépositaires d’une partie de leurs caractéristiques biologiques. Plutôt curieux, non?…

Des preuves flagrantes établissent que la vie existe ailleurs dans l’univers et, au moment où j’écris ces mots, les astronomes ont déjà découvert douze planètes à l’extérieur de notre système solaire. L’insolite du Nouvel Âge de 1980 est devenu la science officielle de 1999. Ainsi, nous pensons qu’une bonne partie de nos enseignements intuitifs seront confirmés dans le futur, car ce phénomène se produit en permanence, même au moment de la rédaction de ce livre.

Nous ne portons pas de jugement. Nous estimons que ” s’aimer les uns les autres ” représente la vraie tolérance. Nous respectons les croyances d’autrui. Nous honorons l’authentique quête divine, quelle que soit la voie qu’elle emprunte, quel que soit ” le nom inscrit sur la porte du bâtiment “. De nombreux adeptes du Nouvel Âge participent aux offices religieux de façon régulière. En adopter les croyances n’implique pas non plus qu’il faille oublier l’amour que l’on porte à Jésus, à Élie ou à tout autre maître (au cas ou quelqu’un vous aurait dit le contraire). Nous sommes heureux lorsque règne 1’harmonie et nous nous joignons volontiers à quiconque (quelle que soit sa croyance religieuse) prie avec nous pour la réalisation d’un but humanitaire commun. Nous n’accusons personne. Nous ne déclarons pas à nos adeptes que nous sommes les seuls bénéficiaires de la grâce divine et nous encourageons la quête vers la nature essentielle de Dieu !

Nous estimons que chacun doit assumer sa propre spiritualité, qui représente le catalyseur permettant de changer le monde. En effet, nous ne pensons pas que notre tâche consiste à transformer les autres: chacun doit personnellement décider d’agir dans ce sens. De nombreuses personnes ayant jeté un regard superficiel sur nos croyances estiment qu’elles sont difficiles à assimiler du fait de l’inexistence de structures, de règles et de doctrines. Certaines nous ont surnommés ” l’Église de toutes les nouveautés “, une critique ironique soulignant notre “flexibilité”.

Celle-ci s’explique par le fait que, d’après notre croyance, aucune structure humaine n’est bâtie autour de Dieu. On ne trouve pas de compartiments bien distincts, facilement identifiables. Nous présumons que l’être humain est habilité à prendre, de lui-même, d’importantes décisions spirituelles. Cette approche est très différente de celle des religions actuelles, où tout obéit à un système. Au fait, Jésus enseigna le même précepte. Selon les spécialistes ayant étudié les manuscrits de la mer Morte, les prêtres juifs appelaient Jésus ” le prêtre pernicieux “. La raison de ce surnom vient de ce qu’il enseignait aux foules que le pouvoir se trouvait en elles-mêmes et n’était pas conféré par les cérémonies religieuses. Il déclarait que chaque individu lui était semblable (un enfant de Dieu). C’est également ce que pensent les adeptes du Nouvel Âge : aucun bâtiment d’importance ni aucune doctrine restrictive, uniquement la responsabilité individuelle.

Bien avant le développement extraordinaire des boutiques spécialisées dans les articles angéliques, nous croyions déjà en des guides et des anges. Nos différents messages reçus par channeling s’accordent avec la plupart des prédictions des peuples indigènes de la planète. Il y a dix ans, notre source d’information intuitive avait prédit les changements climatiques que nous constatons aujourd’hui. Pendant des décennies, nous vous avons offert des techniques alternatives de guérison. Soudain, tout récemment, beaucoup d’entre elles furent confirmées grâce à des études scientifiques…

De même, notre vision du futur de 1’humanité est très éloignée d’Armagedon ou des prédictions catastrophistes de Nostradamus. Nous estimons que ce qui se produit dans le monde actuel est beaucoup plus proche de ce que nous vous avons annoncé par rapport aux scénarios basés sur la peur présentés par certains. Nous vous invitons à examiner attentivement tout ceci non pas pour crier victoire, mais plutôt pour vous aider à comprendre qu’il existe peut-être une conception de Dieu beaucoup plus grandiose que vous ne l’imaginez. Peut-être l’être humain est-il plus noble que vous ne le pensez. En fait, peut-être sommes-nous plus stables qu’il n’y paraît.

Croyez-vous en une vie après la mort? Selon un article du magazine Time de 1998, 85 % de la population mondiale épouse cette croyance. Nous aussi. Cela signifie que la plus grande partie des habitants de notre planète pensent que, d’une certaine façon, l’Homme est éternel. Nous croyons également qu’un être éternel est créé à l’image de Dieu, ce qui veut dire que nous sommes, peut-être, une parcelle de Dieu. Nous pensons aussi que tel fut le message délivré par Jésus – que chaque être humain est à l’image de Dieu, qu’il est divin, qu’il possède son libre arbitre et qu’il est éternel.

Nous vous saluons! Et peu importe que vous décidiez de nous rejoindre ou non! Nous enseignons qu’il n’existe ni ciel ni enfer et qu’à notre mort, nous retournons à notre état spirituel originel. Nous regagnons notre foyer. Nous pensons que nous sommes tous membres d’une même et grande famille. Si vous lisez la suite de ce livre, vous découvrirez que l’information par channeling que nous vous offrons concerne la famille.

Qu’attendons-nous de vous? Que vous pensiez comme nous? Non. Nous réclamons votre tolérance et votre compréhension. Les adeptes du Nouvel Âge qui se réunissent, qui assument leurs propres responsabilités spirituelles et qui pratiquent l’auto-valorisation et le pardon ne sont pas des êtres bizarres et inquiétants, déconnectés de la réalité. Nous n’avons pas perdu les pédales, nous n’avons pas été victimes d’un lavage de cerveau. Nous représentons un groupe de braves gens sans structure spirituelle, et il importe peu que vous épousiez nos croyances ou non. Toutefois, nous serions déçus si nous vous inspirions de la crainte. Cette dernière provient-elle du fond de votre cœur ou est-elle provoquée par ce que les autres vous ont raconté? Nous recherchons votre amour et, en échange, le lien qui nous unira surpassera toutes les doctrines, sans nous entraver d’aucune manière.

Lee Carroll

Leave a comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *